Déficience sensorielle

« Du handicap sensoriel… à la situation de handicap : changement de paradigme »

Le 27 avril dernier, M. Pierre CASTELEIN donnait une conférence en ligne. Retour sur cette conférence, pour celles et ceux qui n’ont pu y assister,

Pour écouter la conférence :




En France, l’usage du concept de « personne en situation de handicap » s’est progressivement substitué à celui de « personne handicapée ».
Usage « politiquement correcte » ou réel changement de la représentation sociale de la personne handicapée ? Telle est la question que nous souhaitons débattre.
Ce glissement sémantique ne s’est pas toujours accompagné d’une réelle compréhension du caractère fondamentalement différent entre l’attribution d’un statut social de « personne handicapée » dont l’éligibilité repose principalement sur l’expertise médicale des déficiences et le constat qu’une personne, ayant des déficiences, vit des situations de handicap dont la nature et l’intensité peuvent évoluer en fonction de l’environnement social ou physique dans lequel elle participe socialement.
L’utilisation du qualificatif « situation de handicap sensoriel » traduit cette confusion car il réduit le concept écosystémique aux déficiences sensorielles de la personne alors que la situation de handicap se définit comme étant la réduction de la participation sociale résultant d’une interaction entre les limites de la personne et les obstacles de son environnement. Les déficiences demeurent alors que les situations de handicap évoluent au fil du temps.





Pierre Castelein

Ergothérapeute-enseignant
Master en Santé publique : gestion hospitalière et médicosociale.
Administrateur de la Haute Ecole Libre de Bruxelles I. Prigogine (Bruxelles)
Ancien Directeur du Centre de Recherches et d’Etudes Appliquées - CREA de la Haute Ecole Libre de Bruxelles jusqu’en 2013
Président et consultant de l’Association pour l’amélioration de la participation sociale des personnes en situations de handicap - GRAVIR asbl (Belgique),
Administrateur au RIPPH (Réseau International du Processus de Production du Handicap) et coordinateur du Comité International du réseau. (Québec),
Co-fondateur et coordinateur du GIFFOCH - Groupe International Francophone pour la Formation aux Classifications du Handicap (Québec-France-Suisse-Belgique-Roumanie)
Co-responsable de l’UE « Environnement et compensation des situations de handicap » du master 2 Santé publique : Participation sociale - Situation de Handicap co-organisé par la EHESP (Rennes) et les Universités de Rennes 1 et 2