NOS SERVICES / Soins de suite /

En déficience visuelle

Le centre régional Basse Vision

Le centre régional Basse Vision (CRBV) est un établissement de soins de suite et de réadaptation pour les adultes atteints de déficience visuelle. Il a pour objectif de favoriser l’autonomie et la qualité de vie des personnes dans les actes de la vie quotidienne, professionnelle et sociale.

Evaluation des besoins
Le CRBV propose, dans un premier temps, d’évaluer avec précision les capacités visuelles résiduelles de la personne et ses besoins, à l’aide notamment d’une évaluation de la vision fonctionnelle, de mises en situation dans le domaine de la vie quotidienne ou au cours de déplacement.

Programme de rééducation et réadaptation
Au regard de cette évaluation et des souhaits de la personne, un programme de rééducation/réadaptation fonctionnelle sera élaboré pour permettre de développer ou d’exploiter différemment les capacités visuelles. Peuvent alors être recommandées des séances d’orthoptie, de rééducation en activités de la vie journalière, en locomotion... Ce projet de rééducation a pour but de favoriser une autonomie et une meilleure qualité de vie des personnes déficientes visuelles, en leur permettant de « faire autrement » les activités et les déplacements qu’elles souhaitent reprendre ou maintenir au quotidien.

L’équipe
L’équipe du centre est constituée de professionnels spécialisés en Basse vision : médecin ophtalmologiste, orthoptiste, opticien, rééducateur en locomotion, rééducateur en autonomie de la vie journalière, psychologue, assistante de service social.

Découvrez l’accompagnement proposé par chacun :

le médecin ophtalmologiste

Un médecin ophtalmologiste coordonnera votre parcours d’évaluation, et
s’il y a lieu votre parcours de rééducation/réadaptation, au centre. Vous le rencontrerez donc en début et en fin de votre prise en charge au centre.
Au cours de votre premier rendez-vous, un médecin ophtalmologiste échangera avec vous sur vos antécédents ophtalmologiques, examinera vos yeux, vous présentera l’activité du centre et ce qu’elle peut vous apporter.

l’orthoptiste

Lors de votre séance d’ évaluation, l’orthoptiste fera le point sur vos
besoins visuels et évaluera vos possibilités visuelles actuelles. L’objectif
de cette évaluation est de vous proposer, si possible :
. un projet de rééducation
. l’utilisation d’équipements optiques : lampes, verres teintés, systèmes
grossissants
L’orthoptiste pourra aussi discuter avec vous de ce qui se passe dans vos yeux.
Dans la mesure où des séances de rééducation/réadaptation vous sont prescrites, l’orthoptie va vous aider à :
. prendre conscience de vos capacités visuelles
. stimuler votre potentiel visuel
. apprendre à utiliser votre vision autrement
. utiliser une aide optique lorsqu’elle est nécessaire.
Ces séances s’appuient sur vos besoins et activités quotidiennes qui sollicitent la vision : lecture, écriture, couture.
L’orthoptiste peut également être présent au cours de séances de
rééducation en locomotion ou en autonomie de la vie journalière afin de mettre en pratique les séances d’orthoptie.

le rééducateur en autonomie de la vie journalière

L’objectif de ce professionnel est de vous accompagner dans la reprise d’activités du quotidien tout en tenant compte de vos souhaits et de vos habitudes de vie :
. vie sociale, loisirs, communication
. repas, activités culinaires
. soins personnels
. entretien ménager etc...

Les séances de réadaptation s’appuient sur :
. l’utilisation de vos capacités visuelles
. le développement de vos autres sens tel que le toucher
. l’apport de conseils et d’aides techniques.
Si vous habitez Angers, certaines séances peuvent s’effectuer à votre domicile.

le rééducateur en locomotion

Lors de la séance d’ évaluation, le rééducateur :
. fait le point sur vos capacités dans les déplacements (confort,autonomie, sécurité)
. vous aide à analyser les différentes situations qui vous posent des difficultés
. vous explique ce que pourra vous apporter les séances de rééducation en locomotion.
Cette évaluation en locomotion se déroule en deux temps :
. un entretien
. une mise en situation par la réalisation d’un trajet type
Les séances de réadaptation en locomotion vont vous permettre :
. d’avoir une plus grande autonomie dans les déplacements ; dans des conditions optimales de confort et de sécurité.
Les séances sont individuelles et se déroulent dans différents lieux (intérieurs ou extérieurs) :
. soit inconnus, permettant de mettre en pratique de nouvelles stratégies et techniques de déplacements, impliquant parfois l’utilisation d’aides optiques et non optiques (canne, dispositifs sonores)
. soit connus lorsque la personne a besoin de repérage ou d’apprentissage sur ses trajets habituels.

l’opticien

En lien avec les autres professionnels, l’opticien vous proposera des
essais d’aides techniques en tenant compte de vos possibilités visuelles, mais également de la tâche à effectuer :
. aides optiques (filtres, loupes, systèmes optiques grossissant pour voir de loin ou de près, télé-agrandisseur, ) ou
. aides non optiques (pupitre, éclairage, ) afin que l’environnement soit mieux adapté à vos besoins.

le psychologue

Au cours de l’évaluation, un psychologue vous proposera un entretien
d’accueil afin d’échanger avec vous sur vos attentes vis à vis du centre
ainsi que sur vos difficultés.
Un accompagnement psychologique individuel ou avec votre entourage est possible à tous moments, à votre demande.
Vous pouvez également, à votre demande, participer à un groupe
de paroles.

l’assistante de service social

Selon votre demande, l’assistante de service social pourra vous
informer, vous conseiller et vous accompagner dans les
démarches telles que les demandes de :
. allocation personnalisée d’ autonomie (APA) / prestation compensation
du handicap / pension d’invalidité
. financement d’aides visuelles
. mise en place d’aides à domicile
Elle pourra également vous orienter vers les services existants en
proximité tels que :
. la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)
. les Centres Locaux d’ Information et de Coordination (CLIC)
. les services sociaux
. les services d’aides à domicile
. les associations.
Les rendez-vous avec l’assistante de service social peuvent se faire au
centre, à votre domicile ou par téléphone.


La force d’un réseau
Pour la phase de rééducation, les professionnels du centre s’appuient également sur le réseau Basse vision de proximité des Pays de la Loire. Composé de professionnels de la basse vision répartis dans les cinq départements de la région, ce réseau permet à la personne déficiente visuelle de suivre ses séances de rééducation au plus près de son lieu de résidence.

10 places de jour
L’établissement dispose de 10 places d’hospitalisation de jour à temps partiel et reçoit près de 400 personnes par an. Identifié comme établissement participant au service public hospitalier, il constitue un seul et même établissement sanitaire avec le centre d’évaluation et de réadaptation des troubles de l’audition d’Angers (son équivalent dans le domaine des troubles de l’audition). Il est certifié par la Haute Autorité de Santé.

Conditions d’accès

- accessible aux habitants des Pays de la Loire âgés de plus de 20 ans
- accessible aux personnes atteintes d’une déficience visuelle identifiée Basse vision par un médecin ophtalmologiste


. Localisez le centre régional Basse Vision
. Voir la vidéo du centre régional Basse Vision
. Découvrez plus en détail le centre régional Basse Vision sur son site internet