Actualité

LA DIGITALISATION DES SERVICES : conséquences sur les organisations et les individus

Conférence de Benoît Raveleau, du 18 mai 2017, à la Mutualité Française Anjou-Mayenne.

L’économie du futur est une réponse à plusieurs transitions simultanées : énergétique, écologique, numérique, organisationnelle et sociétale. Chacune de ces transitions fait appel à de nombreuses nouvelles technologies ou modes d’organisation en cours de développement ou à concevoir.

L’utilisation des technologies étant particulièrement individualisante, des réponses organisationnelles nécessitent alors d’être conçues tout en prenant garde de ne pas freiner l’appropriation des dispositifs, source de liberté et de plaisir au travail. Car ces technologies apportent aussi des aides techniques d’ordre médical et social aux personnes en perte d’autonomie, aux professionnels de santé et aux aidants. D’un point de vue macroéconomique, elles ouvrent potentiellement des perspectives de marché. Un recours accru à ces technologies peut aussi constituer une réponse pertinente au problème de prise en charge de la dépendance, à condition que cet usage soit raisonné et respectueux des règles d’éthique.

Benoît RAVELEAU :
Maître de conférences en psycho-sociologie du travail et responsable de l’Institut de sciences du travail. Il enseigne la gestion des ressources humaines et la psychosociologie du travail et des organisations dans le Master Ingénierie des ressources humaines qu’il dirige, à la faculté de Droit Économie et Gestion de l’UCO. Il est également professeur associé à l’Université de Sherbrooke (Québec). Depuis 2000, il est membre permanent de l’Académie de l’entrepreneuriat et de l’innovation.



Téléchargez ici le power point de la conférence.